11 RCF – En rêve j’allais près du lac m’asseoir

0
4951

1

En rêve j’allais près du lac m’asseoir

Où la rive était isolée

A l’heure où souffle la fraîcheur du soir

Des montagnes de Galilée

Et là je voyais parfois l’étranger

Familier de la solitude

Ami du pécheur et du péager

Entouré de la multitude.

Refrain

Je le suis, je l’écoute et je l’aime

Mais comment lui prouver mon amour?

Seulement par le don de moi-même

M’engageant à le servir toujours.

2

Alors au matin j’ai voulu savoir

Ce que dit de lui l’Ecriture

C’est là qu’on l’entend

Là qu’on peut le voir

Se donnant à lui sans mesure

Il vit et il meurt en portant nos maux

Il rachète une race vile

Récit émouvant, merveilleux tableau

Quel Sauveur et quel évangile!

3

Je l’ai retrouvé et toujours pareil

Dans le fond de ma conscience

Sagesse, lumière, secours, conseil

Il m’instruit dans sa connaissance.

Son nom, sa voix, son pouvoir, son cœur

Tout en lui me surprend, m’attire

Qui suis-je? Je suis tout saisi de peur

Qu’il pardonne et j’ai son sourire.

4

Dès lors il n’est plus l’étranger lointain

Entrevu dans ma solitude

Un rêve, un espoir, l’idéal humain

Mais la vie et la certitude.

Jésus, Fils de Dieu qui mourut en croix

A tes pieds que ma voix s’écrie

Quiconque te voit, se repent et croit

A déjà l’éternelle vie.

0 0 votes
Song Rating
Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments