155 CDF – O jour béni, jour de victoire

0
7343

Consécration et Persévérance

1

O jour béni, jour de victoire

Que je ne saurais oublier;

J’ai vu, j’ai vu Ie Roi de gloire

Apparaissant sur mon sentier!

Sa beauté, sa gloire infinie

De tous les côtés m’entourait;

Son regard, qui porte la vie,

Sur ma pauvre âme s’abaissait.

2

Son manteau couvrait ma misère,

Ses bras me serraient sur son cœur;

II me portait dans sa lumière

Loin du péché, de la douleur.

De sa main essuyant mes larmes

Il me parlait de son amour:

«Viens mon enfant, sois sans alarmes;

Je te prends à moi sans retour.»

3

Et je suis dans cette retraite

Dont je ne sortirai jamais;

Et je goûte une paix parfaite

Où ma foi s’abreuve à longs traits.

Non, tout ceci n’est point un rêve,

Mais la grande réalité;

C’est un jour nouveau qui se lève,

Qui doit durer l’éternité.

4

En avant donc, avec courage,

Avec espoir, avec bonheur;

Je me consacre sans partage

A mon Dieu, mon Roi, mon Sauveur

Il dit à mon âme ravie:

Ne t’occupe plus que de moi,

Et je dirigerai ta vie

Et je m’occuperai de toi.

5

Il a saisi mes mains tremblantes;

J’ai dit amen à ce contrat!

Il étend ses mains bénissantes,

C’est en effet lui qui combat.

Et les yeux fermés, je m’avance

Tranquille, sur le droit chemin.

J’entonne un chant de délivrance;

Il peut tout, car je ne suis rien!